Les dingos buddy à Fraser Island

20 mai2013

Jour 1

Samedi 18/05, le jour est venu pour de nouvelles aventures avec mon dingo buddy Rachel ! Nous partons pour 3 jours / 2 nuits sur Fraser Island. Petite information du jour : cette île est réputée pour être la plus large île de sable au monde. Son vrai nom aborigène est « K’gari » (prononcé « Gurri ») et cela veut dire « Paradis ». Et on peut dire qu’on a de la chance, ils prévoient un temps parfait sans un nuage !
Nous partons donc avec notre guide « Brad » (made in Australia) et 4 groupes de 8 personnes. Chacun dans son 4×4 pour affronter le sable. Vu que personne n’est vraiment confiant pour prendre les commandes, je me dévoue pour conduire en premier cet engin.
Arrivés au ferry, la croisière se déroule en 10 minutes et nous voici sur Fraser, l’aventure commence ! Je me lance donc sur le sable avec mes 4 roues motrices et pas de problèmes, je gère bien jusque là !
Le guide, lui-même conduisant son 4×4, nous amène au « Lake Wabby » pour une baignade, celui-ci se fait engloutir petit à petit par la dune de sable adjacente. Apparemment, c’est de l’ordre d’1 mètre par an, donc dans quelques années, il n’y aura plus de lac Wabby !! Ce lac est au bout d’un chemin de 2 kilomètres dans la rain forest, très agréable !


Avant de repartir, on mange notre déjeuner devant la mer et on profite pour se défouler en faisant un peu de frisbee.
Ensuite, direction campement, on découvre le camp et on attribue les tentes. Ce soir c’est BBQ saucisses/steak/pain/salade, suivi de jeux de cartes divers.
Quand la température commence à descendre, on se dirige vers le campfire (feu de camp) et on y fait cramer quelques marshmallows en dessous d’un ciel étoilé… On n’est pas malheureux !

 

Jour 2

Je peux dire que ma journée commence bien quand le guide nous réveille avec Jack Johnson comme douce mélodie, Oooh bonheur, il ne m’en fallait pas plus pour me mettre de bonne humeur !
Après un petit déjeuner sans bananes (mais elles sont passées où celles là ??), on part avec notre voiture jusqu’à la « Champagne pool », le seul endroit de Fraser où tu peux te baigner dans de l’eau salée (interdit de se baigner dans la mer, trop dangereux !). Ce sont des roches volcaniques qui ont créé ces piscines naturelles. Magnifique !
Après notre baignade, nous continuons vers « Indian Head », le meilleur point de vue de l’île où l’on peut apercevoir des raies mantas et des tortues (avec un peu de chance, des requins et des dauphins…).


Après notre déjeuner, tour de 4×4 (moment improbable où l’on chante toutes les chansons de Moulin Rouge <3) pour se diriger vers « Eli Creek », le cours d’eau le plus important de l’île qui s’enfonce dans la forêt tropicale. On découvre avec joie que cette île est un véritable parc d’attraction car nous pouvons descendre ce cours d’eau avec des bouées !
Petit arrêt touristique près de l’épave du « Maheno » échoué à cause d’un cyclone en 1935.


Après cette attraction, nous laissons les 4×4 au campement et nous dirigeons vers les énormes dunes de sables où nous découvrons une autre attraction encore plus fun : le sandboarding !! Le principe est simple, vous prenez une luge et à la place de la neige, c’est du sable ! Adrénaline au rendez-vous !!
Après quelques descentes, nous décidons de rentrer mais on se trompe de chemin, nous croisons un dingo plutôt tranquille. C’est quoi le problème avec ces bêtes ?

{Parenthèse ouverte Dingo}

Oui parce que le truc c’est que depuis le début, on nous prévient que les dingos, ce n’est pas juste des bons toutous tout roux ! C’est plutôt des prédateurs qui n’hésitent pas à attaquer s’ils ne se sentent pas d’humeur joviale ! Et apparemment, y’en a un qui est super agressif dans le coin en ce moment. Donc les consignes de sécurité à respecter c’est toujours avec un « Dingo buddy » avec toi – donc Rachel – même pour aller pisser et d’avoir un « Dingo stick » (un bâton quoi) pour essayer de chasser le Dingo en disant : c’est moi qui domine. Bon, ok pas de soucis !

{Parenthèse fermante Dingo}

On va se doucher, on mange nos pâtes bolo (d’ailleurs, on perd la moitié dans l’évier mais… chuuuut ! Ce n’est pas simple de faire de la bouffe pour 8 aussi !!) Et là, on décide d’aller se brosser les dents…. GRAVE ERREUR !
Sur le chemin non éclairé, je dis à Rachel « Et t’imagines si y’a un dingo juste derrière nous prêt à nous bondir dessus, on fait quoi ? » et là, je me retourne… AAAAAH ! Y’en a un juste à 2 mètres de nous !!!! Bien sûr, Rachel ne me croit pas au moment où je m’égosille mais se retourne quand même et découvre la Bête, les crocs dehors ! MERDE !
Je dis à Rachel de brandir son bâton et moi je commence à crier en essayant de faire peur à ce dingo mais il n’en a vraiment rien à faire ! On se retrouve donc au bout de 2-3 minutes debout sur les tables de pique-nique à crier à l’aide ! Le dingo cherche un angle d’attaque, on continue à essayer de lui faire peur sans succès… Jusqu’au moment où d’autres personnes de notre campement arrivent et le gars fonce sur le dingo en essayant de lui faire peur. On est sauvées !! On est encore en stress mais on se brosse les dents vite fait et on rentre tous ensemble au campement, sain et sauf !
Dans la nuit, je rêve de me faire attaquer par un dingo bien sûr, et j’entends des dingos rôder autour de la tente (véridique ! Ils cherchent toujours de la bouffe sur les campements)

 

Jour 3

Après une nuit mouvementée, on se réveille pour le dernier jour, déjà !! J’ai le plaisir de pouvoir conduire le 4×4 pendant environ 1 heure sur la plage, c’est vraiment magique !
On se dirige vers le « Lake McKenzie ». Après un passage à crocodiles où l’on a l’eau jusqu’à la taille, on arrive sur une plage d’un blanc éclatant et l’eau d’une parfaite limpidité. Ce n’est que de l’eau de pluie et l’on peut s’exfolier la peau avec le sable !


Photo de groupe et on part pour notre déjeuner. On retrouve nos bananes ! Il était temps…
Photo des dingos buddy avec le guide et on quitte Fraser Island en milieu d’après-midi !
Le temps et les activités là bas auront été parfaits. Le guide était adorable. Comme il dit, il a surement le boulot le plus cool du monde

Pour le moment, c’est les plus beaux paysages que j’ai pu voir depuis le début. Amazing Fraser Island !
PS : Marie, si tu me lis, je suis prête pour le rallye des gazelles, quand tu veux J !

Listening to : Jack Johnson – Banana Pancakes
In my bed at Pippie’s backpacker

3 commentaires

  1. 20 mai 2013 à 21 h 11 min Marie dit:

    En effet, en te lisant je me disais, ca y est j’ai trouvé ma nouvelle partenaire pour le rallye!!
    Ca avait l’air super chouette et riche en émotions! Jolies photos.
    Au plaisir de lire tes prochaines aventures.
    De mon côté, départ pour Tokyo demain matin, je m’approche un peu de toi:-)
    Bisous et take care,
    Marie.


  2. 24 mai 2013 à 0 h 51 min Morgane dit:

    Waouhhh!!! Ca avait l’air ouf… vraiment decue de ne pas pouvoir le faire… :( Tes photos sont magiques !


  3. 25 mai 2013 à 11 h 02 min Jérôme dit:

    Que d’aventures ! En tout cas les photos sont superbes !


Écrire un commentaire

Votre commentaire* :

Votre commentaire sera mis en ligne après validation.
*Champs obligatoires. L'email ne sera pas communiqué.

Date de départ pour Sydney : 08 Janvier 2013
Lorient : 19:28:31 - 17 °C
Sydney : 03:28:31
Distance Locmiquélic/Sydney 17 415 KM
Distance parcourue en Australie : 17600 KM
Photos prises : 5050 photos

> Lire la suite

Contactez-moi !