La vie en backpack

13 oct2013

Ca fait déjà plus de 9 mois que je suis en Australie et niveau logement, je peux dire que j’ai vu un peu de tout. Surtout concernant les backpacks (ou auberge de jeunesse pour les newbies qui n’ont pas suivis mes aventures !).

Je vais essayer de résumer ce qu’on peut rencontrer comme problèmes/joies dans ces lieux bizarres. Vous allez vite vous rendre compte que c’est très négatif mais au final, si ça fait plus de 1 mois ½ que je suis dans le même, c’est que c’est pas si horrible que ça … ;)

1 – La propreté

Points négatifs : en général, la cuisine est vraiment dégueu. Il suffit de regarder l’état des poêles et casseroles plus que noires. C’est dingue le nombre de personnes qui ne lavent pas après eux les ustensiles de cuisine (et même leurs assiettes/couverts). Le choix de repas reste limité aussi car on doit ranger nos affaires de bouffe dans 1 ou 2 sacs max et c’est entassé dans un gros frigo. Pas de four non plus.

Ne parlons pas de la salle de bain collective aussi… Même si je ne vois que le côté fille, c’est répugnant ! Je préfère ne pas même imaginer la salle de bain des gars. En gros, quand on prend une douche dans ce genre de lieu, la règle primordiale est de garder ses tongs sous peine de mycoses, champignons ou pire…

La chambre, c’est pas forcément mieux. C’est toujours le bordel partout, les gens s’étalent comme pas possible et là non plus, je ne quitte pas mes tongs (en fait jamais dans le backpack !)

Points positifs : …?

2 – Les gens

Points négatifs : Attention ! La liste est longue !

Ceux qui ronfle, qui ne connaissent pas le mot « douche/savon/propreté » et qui puent la mort.
Ceux qui parlent fort, qui bougent des sachets plastiques ou qui font leurs sacs en plein milieu de la nuit alors que tu te lèves à 5h du mat le lendemain…
Ceux qui mangent des trucs qui puent ou alors des CHIPS (c’est vraiment insupportable).
Ceux qui sont fous (qui parlent seuls, qui rigolent du coup sans rien faire de spé, etc.).
Ceux qui s’étalent partout.
Et surement d’autres dont je ne me souviens pas directement là mais qui sont tout aussi bizarres.

Points positifs : les RENCONTRES !! Mention spéciale pour le King Street Backpacker où je suis actuellement car l’espace commun est tellement petit que tu es obligé de rencontrer du monde, et c’est vraiment top ! C’est toujours agréable de se retrouver pour manger ensemble ou boire un (des) verre(s).

Grâce à ça, il est possible de faire des visites/sorties ensemble, de critiquer les autres personnes bizarres du backpack (activité favorite des français et allemands :)). Et au final, c’est grâce à ces rencontres que ça annule un peu le fait que la vie en backpack soit pourrie à côté .

3 – Les activités proposées

Alors cette partie, ça dépend vraiment du backpack dans lequel on se trouve. Mais de ce que j’ai vu durant toute mon Australie, ça peut être : barbecue, pancake, repas de pâtes/bolognaise, wifi gratuit (mais pourri), fire show, piscine, soirée spéciale à thème, night club tous les soirs, etc.

 

Listening to : Audioslave – Like A Stone
In the State Library of Victoria in Melbourne

Un commentaire

  1. 24 octobre 2013 à 15 h 06 min mmmmrrrrr dit:

    Mon dieu les points négatifs des gens comme ça me manque…
    l’australie sans les boulets ça serait pas l’australie!


Écrire un commentaire

Votre commentaire* :

Votre commentaire sera mis en ligne après validation.
*Champs obligatoires. L'email ne sera pas communiqué.

Date de départ pour Sydney : 08 Janvier 2013
Lorient : 12:36:58 - 13 °C
Sydney : 21:36:58
Distance Locmiquélic/Sydney 17 415 KM
Distance parcourue en Australie : 17600 KM
Photos prises : 5050 photos

> Lire la suite

Contactez-moi !